La palpation mammaire, un geste simple contre le cancer du sein

Il est recommandé actuellement de faire de l’auto-palpation mammaire dans le but de lutter contre le cancer de sein. Or, il est toujours recommandé de voir un gynécologue pour de meilleures analyses. Le cancer de sein signifie l’évolution d’une cellule anormale au niveau mammaire.

Les techniques de palpation mammaire

En premier, il faut effectuer une inspection mammaire, cette étape consiste à étudier la mobilité des seins. Le médecin recherche s’il existe une asymétrie ou une quelconque déformation au niveau des seins. La deuxième étape est celui de la palpation. Il s’agit de détecter l’existence d’une tumeur dans le sein. La sensation d’une boule dans votre sein peut-être un mauvais signe. Dans ce cas, il faut consulter votre gynécologue, il faut faire des recherches minutieusement pour trouver un gynécologue compétent.

Les causes du cancer de sein

Il peut s’agir d’une maladie héréditaire sur 5 à 10% des cas. Les mauvaises conditions hormonaux, les antécédents personnels, la prise des pilules, le mode de vie (la prises des boissons alcoolisées,…) peuvent aussi augmenter la possibilité d’apparition du cancer de sein chez la femme. Une forte prise de poids pendant la grossesse peut-être une cause du cancer de sein. De plus, les risques de cancer surviennent avec l’âge. La mammographie est une des méthodes permettant d’obtenir des résultats tangibles de nos jours. Mais, il vous faut une prescription de la part de votre gynécologue pour vous lancer dans ce type d’analyse.

L’utilité de la palpation mammaire

Une des méthodes les plus conseillées est la palpation mammaire. Cette méthode consiste à vérifier la normalité de vos seins. Le gynécologue est capable de ressentir les anomalies à très grande échelle et vous prescrira un traitement. Au lieu d’opter pour l’auto-palpation, il est conseillé de prendre rendez-vous chez un spécialiste. Si vous suivez vos examens et vos analyses de façon normale et continue, vous pouvez être sûre d’être préventive. Un dépistage précoce peut vous être prescrit si nécessaire. Les cancers de sein peuvent-être nombreux. Le cancer non invasif se formant à l’intérieur des canaux de lactation. Le cancer de type invasif ou infiltrant pouvant se disséminer avec d’autres parties du corps. Les chances de guérison dépendent du type de cancer alors, il vaut mieux être préventif. En plus de ne pas prendre à la légère votre visite chez le gynécologue, la bonne alimentation et l’exercice physique sont les bienvenus. L’allaitement est une action qui joue en faveur de la lutte contre le cancer.

A quoi sert la palpation abdominale pratiquée par le gynécologue ?
Prévention du cancer de l’utérus : ne négligez pas le frottis