Qu’est-ce qu’un gynécologue conventionné secteur 2

Un gynécologue exerçant en secteur 2 détermine lui-même son tarif. Ces praticiens qui décident d’appliquer des dépassements d’honoraires sont conventionnés honoraires libres. Comme l’assurance-maladie couvre le prix d’une consultation en se basant sur le tarif du secteur 1, il est vivement conseillé de souscrire une mutuelle ou complémentaire santé si l’on souhaite améliorer sa prise en charge. De cette manière, l’assurée bénéficie d’une couverture valable à tous les postes de santé incluant des dépassements d’honoraires.

Spécificités du secteur conventionné

Le secteur conventionné appelé également secteur 2 regroupe les spécialistes de la santé autorisés à pratiquer des honoraires libres. Ce sont généralement les anciens chefs de cliniques qui sont concernés par ce type de démarche. Ils sont ainsi autorisés à proposer des dépassements d’honoraires de manière raisonnable. Ces honoraires supplémentaires ne sont pas couverts par l’assurance-maladie. C’est pour cette raison qu’il est recommandé de souscrire une complémentaire santé. C’est cette assurance qui couvre le dépassement en fonction du contrat.

Dans certains cas précis, il est interdit d’appliquer un dépassement d’honoraires. Par exemple, on ne peut en aucun cas pratiquer des dépassements sur des actes de soins prodigués à un bénéficiaire de l’aide à la complémentaire santé et CMU-C. Certains actes cliniques doivent obligatoirement être facturés en respectant un tarif sans dépassement afin d’être pris en charge par la Sécu. Pour consulter facilement un médecin, il existe une solution, c’est passer par le service en ligne de https://geomed.be/fr.

Tarifs d’une consultation chez un gynécologue de secteur 2

Un gynécologue conventionné secteur 2 signifie que le praticien peut fixer librement ses honoraires tout en étant sous convention avec l’assurance-maladie obligatoire. Cela signifie que le montant de la consultation est difficile à déchiffrer. Malgré cela, le montant du remboursement ainsi que le taux déterminé par la sécu demeurent satisfaisants. À la différence du secteur 1, un gynécologue appartenant au secteur 2 applique un tarif plus élevé tandis que la base du remboursement reste plus faible. Le taux de couverture est toujours de 70 %.

Gynécologue de secteur 2 et sécurité sociale

Un gynécologue de secteur 2 établit librement ses honoraires. Ces spécialistes ont le droit d’appliquer des tarifs dépassant ceux de la Sécurité sociale. En consultant ce type de gynécologue, la patiente devra payer un dépassement d’honoraires. Pour éviter toute surprise, il est recommandé de se renseigner avant de consulter. La patiente devra notamment se renseigner sur le secteur d’activité du praticien. Pour jouir d’une meilleure couverture, il faudra respecter le contrat d’accès aux soins conventionnés.

Quel que soit le tarif appliqué par le gynécologue conventionné du secteur 2, la prise en charge demeurera toujours de 70 % de la base d’une consultation standard. Ainsi, les dépassements d’honoraires à la charge de la patiente représentent une somme importante si elle n’a pas souscrit de complémentaire santé.

Quelles études doit-on faire pour devenir gynécologue ?
L’andrologue, le pendant masculin du gynécologue