Combien coûte une visite chez le gynécologue et est-ce remboursé ?

Les remboursements de la sécurité sociale d’une consultation chez un gynécologue sont évalués selon un tarif de convention. Une assurée qui consulte directement les spécialistes respecte le parcours de soins coordonnés. La prise en charge de la sécu est estimée à 70 % du tarif de base si l’assurée a déclaré un médecin traitant. Dans le cas où l’assurée n’aurait pas consulté un médecin traitant, le montant du remboursement est de 30 % du tarif conventionné.

Parcours de soins au cours d’une consultation gynécologique

L’assurée qui souhaite respecter un parcours de soins doit de préférence consulter le médecin traitant avant de rendre visite chez le gynécologue. Selon votre département, les délais d’attente pour obtenir un rendez-vous chez un spécialiste peuvent être très longues. Pour réserver un rendez-vous chez un gynécologue rapidement, passer par le site geomed.be.

Dans certaines situations, une patiente peut consulter un gynécologue sans avoir à se rendre au préalable chez son médecin traitant. Ainsi, une patiente respecte le parcours de soins lors des actes de dépistage, examens gynécologiques périodiques, prescriptions et suivi de contraception, IVG médicamenteuse et suivi de grossesse.

À compter du 1er avril 2016, tous les actes relatifs à l’IVG permettent aux patientes de se faire rembourser par la sécu à hauteur de 100 % du tarif conventionné. Pendant sa grossesse, l’assurée a droit à un remboursement intégral de l’ensemble des soins grâce à l’assurance maternité. Les assurances de la sécu sont valables jusqu’au 12e jour après l’accouchement.

Montant d’une consultation chez un gynécologue

Le montant de la consultation chez un gynéco varie selon l’acte médical, le secteur de convention, l’option de coordination et la consultation inscrite selon un suivi régulier ou non. Les secteurs de conventions en France permettent d’établir les conditions tarifaires ainsi que les conditions de remboursement de la Sécu. Les honoraires des gynécologues appartenant au secteur 1 sont les plus encadrés et les mieux couverts par l’assurance-maladie.

Les médecins spécialisés du secteur 2 proposent des honoraires fixes. Ainsi, les gynécologues qui exercent dans le secteur 2 n’ont pas de plafond sur les tarifs qu’ils pratiquent. Dans tous les cas, ce type de consultation est plus onéreux pour les patientes. Les praticiens du secteur 3 peuvent ne pas être couverts par les mutuelles. Le remboursement de la sécu au cours d’une visite chez le médecin hors convention est extrêmement bas.

Bénéficier d’une meilleure prise en charge en souscrivant à une mutuelle santé

Le remboursement accordé par la Sécurité sociale n’est pas total. Il existe toujours une part des frais à la charge de l’assurée. La plupart des complémentaires santé actuels respectent le principe du contrat responsable. Ces mutuelles santé couvrent le coût du ticket modérateur. En souscrivant à des mutuelles et complémentaires santé, l’assurée a droit à une couverture optimale. Ces types de garanties couvrent des consultations gynécologiques récurrentes telles que l’IVG, certaines pathologies liées ou non à la grossesse.

Quel est le délai d’attente pour un rendez-vous chez le gynécologue ?
J’ai mes règles, dois-je annuler ma visite chez le gynécologue ?